Le Pacte Mondial

 

Créé en juillet 2000, le Pacte Mondial des Nations Unies, appelé aussi Global Compact,  est né de l’initiative de l'ancien Secrétaire Général, destiné à rassembler les entreprises, les organismes des Nations Unies, le monde du travail et la société civile autour de dix principes universels relatifs aux droits de l'homme, aux normes du travail, à l'environnement et à la lutte contre la corruption.

Depuis 2011, Steam'O est signataire du Pacte Mondial des Nations Unis et participe activement au réseau local France. L'entreprise confirme tout les ans son adhésion au travers de COPS (Communication On Progress), et se positionne comme une entreprise active.

 

Les 10 principes  du Pacte Mondial auxquels Steam’O adhère :

Droits de l’homme

- N°1 : Les entreprises sont invitées à promouvoir et à respecter la protection du droit international relatif aux droits de l’homme dans leur sphère d’influence ; et

- N°2 : à veiller à ce que leurs propres compagnies ne se rendent pas complices de violations des droits de l’homme.

 

Normes du travail

- N°3 : Les entreprises sont invitées à respecter la liberté d’association et à reconnaître le droit de négociation collective ;

- N°4 : l’élimination de toutes les formes de travail forcé ou obligatoire ;

- N°5 : l’abolition effective du travail des enfants ;

- N°6 : l’élimination de la discrimination en matière d’emploi et de profession.

 

Environnement

- N°7 : Les entreprises sont invitées à appliquer l’approche de précaution face aux problèmes touchant l’environnement ;

- N°8 : à entreprendre des initiatives tendant à promouvoir une plus grande responsabilité en matière d’environnement ;

- N°9 : à favoriser la mise au point et la diffusion de technologies respectueuses de l’environnement.

 

Lutte contre la corruption

- N°10 : Les entreprises sont invitées à agir contre la corruption sous toutes ses formes, y compris l’extorsion de fonds et les pots-de-vin.